Savez-vous que les oiseaux actuels descendent directement des dinosaures ? Et savez-vous aussi que ces oiseaux préhistoriques ont survécu à l’extinction Crétacé-Tertiaire ou extinction K-T, qui a marqué la fin de l’ère des reptiles géants sur Terre ? Plusieurs théories sont avancées par les scientifiques pour expliquer la survie des oiseaux aux événements catastrophiques ayant touché la planète à cette époque très lointaine. Eclairage…

Les oiseaux sont des dinosaures « optimisés »

Les théories scientifiques imputent les extinctions de K-T à un ou plusieurs évènements catastrophiques ayant secoué la planète toute entière. Les plus vraisemblables seraient des éruptions volcaniques majeures dont les effets dévastateurs sont exacerbés par des impacts massifs d’astéroïdes. Ces derniers ont laissé des stigmates encore visibles aujourd’hui, dont plusieurs cratères d’impact comme l’impressionnent cratère de Chicxulub situé dans la péninsule du Yucatán au Mexique.

Suite à ces évènements géologiques, la lumière du Soleil aurait été voilée pendant des mois, empêchant la photosynthèse, ce qui a condamné les archosauriens végétariens ayant survécu aux impacts d’astéroïdes à mourir de faim. Les carnivores, eux, comme le fameux Tyrannosaure Rex, auraient survécus pendant un certain temps en se nourrissant des cadavres des herbivores géants, avant de périr à leur tour par manque de nourriture.

Ces théories n’empêchent pas d’autres chercheurs de croire que l’extinction n’a pas été immédiate mais plutôt progressive et qu’elle a résulté de changements climatiques et géologiques ayant duré dans le temps. Quoi qu’il en soit, les seuls dinosaures ayant survécu sont…les oiseaux, ainsi que quelques reptiles de petite taille (comparés aux archosauriens) comme le crocodile et le fameux varan géant de komodo, plus connu sous le nom de dragon de Komodo.

Comment les oiseaux ont survécu à l’extinction de masse ?

Contrairement aux oiseaux à dents (oui, il fut un temps où des oiseaux étaient pourvus de dents) qui ont péri, les scientifiques pensent que les ancêtres des oiseaux actuels ont pu résister grâce à leur bec corné qui leur permettait de réguler leur température interne.

Cet outil leur aurait également permis de communiquer en émettant des sons et des chants et d’exploiter des ressources plus diversifiées comme les graines, les insectes, le nectar, l’herbe ou encore la viande, qu’ils ont réussi par la suite à stocker grâce à l’apparition d’une poche sur leur œsophage. Grâce à cette évolution, les oiseaux ont pu optimiser leur métabolisme pour résister à des conditions environnementales extrêmement rudes et diversifiées. La faculté de réguler leur température leur a permis par ailleurs de maîtriser le vol, pour ensuite coloniser la terre entière en parcourant de très longues distances. Mais ceci est une autre histoire !