La Thaïlande… Plages paradisiaques, massages, temples… Destination connue et reconnue depuis de nombreuses années, le pays attire aussi chaque année bon nombre de touristes pour une soirée complètement dingue : la Full Moon Party. Vous l’avez loupé ? Il reste encore quelques dates pour cette année, parlons-en !

La nuit de tous les possibles

La Full Moon, adorée par certains, exécrée par d’autres, on peut dire qu’elle ne laisse pas indifférent. Pour tous ceux qui y ont une fois participé, c’est simple, il faut vivre l’expérience au moins une fois, car il est quasi impossible de retranscrire l’ambiance.

Organisée une fois par mois sur la plage Haad Rin de Koh Phangan, à l’occasion de la pleine lune, cette gigantesque fête à ciel ouvert a lieu depuis maintenant 20 ans ! Entre rave et boîte, son succès est inégalé et fait rêver les jeunes et moins jeunes : liberté et lâchage complet sont de mise.

Une fête internationale

Anglais, Australiens, Canadiens, Israéliens, Brésiliens, Argentins ou encore Français participent à cette fête mythique au rythme de sons électro, en général plutôt hits commerciaux, les férus de musique peuvent être déçus. Par contre, même si certains abhorrent l’esprit tourisme de masse, l’ambiance est unique en son genre. Imaginez : entre 6 000 et 30 000 personnes réunies sur la plage avec un mot d’ordre, S’AMUSER !

Tenue légère et fluo de mise, un bucket dans la main (et oui l’alcool coule à flot, servi non pas dans des verres mais des seaux), les corps entrent dans une frénésie totale au son des DJs. Le clou, les Fire show ou Limbo fire, mais attention ! Le bucket n’est pas votre ami pour tenter la corde à sauter enflammée… ! Déclinée en Half Moon, Black Moon, Shiva Moon, la Full Moon reste tout de même le RDV inégalé des clubbers du monde entier… Le clou de la nuit, assister, si on résiste, au lever du soleil, suivi d’une baignade qui met fin à cette folle nuit.