Hier, dimanche 20 novembre 2016, François Fillon n’a pas manqué de surprendre en remportant haut la main le premier tour des Primaires du parti Les Républicains. Jusqu’alors moyennement pris au sérieux face à un Juppé donné victorieux et un Sarkozy qui avait le CV le plus étoffé pour ce rôle, c’est l’ancien premier Ministre qui l’emporte avec quelque 44,1% des votes. Et pourtant, jusqu’au 31 octobre dernier, l’ancien « plus jeune député de France » était loin de tenir la tête des sondages. Mais cela, c’était avant que sa fille, Marie Fillon, n’apparaisse à l’écran…

Passage éclair pour coup de foudre national

Durant l’émission Une ambition Intime, la France a découvert que François Fillon, qui avait annoncé depuis quelques mois sa participation aux primaires pour le parti Les Républicains, avait parmi ses enfants une certaine Marie. 34 ans, brune, des yeux d’un bleu profond… il n’en a pas fallu plus pour que les quelques secondes à l’antenne fassent mouche. La preuve en est qu’à peine la belle passe à l’écran, son père, pas peu fier, gagne quelque 9 points dans les sondages pour la course à la tête de son parti politique ! Si ce dernier affirme que ce sont ses propositions d’action qui sont à la base de ce nouvel élan de sympathie, il reconnait avec un demi-sourire que l’émotion qu’a suscité le fruit de sa chair n’a pas manqué de lui apporter des « échos positifs » !

Pour les beaux yeux de Marie

Aujourd’hui, les résultats sont là, et sont éloquents : François Fillon gagne le premier tour haut la main avec 44,1% des voix contre 28,6 pour le second, Alain Juppé. Nicolas Sarkozy, qui n’empoche que 20,6% des votes, termine ce trio de tête. Ainsi, l’ancien premier ministre a surpris, et pas qu’un peu ! Si l’on en croit les sondages et autres annonces faites par les perdants, il risque bien de continuer sur sa lancée, avec l’ancien Président qui annonce son soutien pour ce dernier.
À croire que François n’a pas fini de gagner les cœurs, de quoi mettre des étoiles dans les yeux de sa fille qui sont pourtant déjà bien appréciés.

Notons enfin que selon l’actuel favori à la tête du parti Les Républicains, le seul problème que présente cette apparition de sa belle progéniture est le suivant : « ma fille, qui est mariée et qui a deux enfants, a reçu un paquet de demandes en mariage ! »